Formation en entreprise

Prosemestre et phase de formation professionnelle

La phase de formation en entreprise dure au total 24 mois. Sur cette période, tu passes dès le début 15 mois d'affilée dans l'entreprise afin d'acquérir une expérience pratique . Pendant cette période, tu te trouves dans ce qu'on appelle le prosemestre et tu es apprenti(e), c'est-à-dire que tu n'es pas encore inscrit(e) comme étudiant(e). C'est pourquoi des règles particulières s'appliquent à la période du prosemestre :

Présence obligatoire

Pendant les cours et les exercices du prosemestre (en août, janvier, mai et août), la présence est obligatoire ! Si la participation aux cours n'est pas possible, l'employeur doit en être informé immédiatement. 

Les prestations fournies dans le cadre de la formation sont reconnues pour les études à hauteur de 30 crédits.

Carnets de rapports

Pendant les 24 mois de formation, tu es tenu(e) de tenir un carnet de rapports, qui est une condition d'admission à l'examen final. Le carnet de rapports peut être demandé à l'adresse indiquée dans la zone de téléchargement et sera joint à la demande d'examen final de viticulteur.

Les inscriptions doivent renseigner par mots-clés sur les activités de formation effectuées, y compris les cours en entreprise, les cours interentreprises et l'enseignement prodigué pendant le prosemestre.

Attention ! Le carnet de rapports doit être présenté à la chambre d'agriculture avant un éventuel séjour à l'étranger au cours du 5e semestre, afin de garantir une inscription à l'examen final dans les délais.

 

Phases de formation en entreprise et périodes de cours

La sécurité sociale dans les études en alternance

Depuis le 1er janvier 2012, les participants aux cursus en alternance sont assimilés par la loi aux salariés en formation professionnelle et, en tant que tels, sont soumis de manière uniforme à l'obligation d'assurance dans le cadre de l'assurance retraite, maladie, dépendance et chômage légale pour toute la durée du cursus correspondant.

Même pendant les périodes d'études au cours desquelles aucune rémunération n'est versée (à partir du premier semestre), tu es assujetti à l'assurance retraite et chômage. Les cotisations de sécurité sociale sont calculées sur une base de cotisation fictive (1 % du montant de référence mensuel). L'employeur supporte seul ces cotisations, même s'il ne prend en charge qu'une partie de la formation. Des accords individuels entre les entreprises sont donc parfois nécessaires. 

En ce qui concerne l'assurance maladie et l'assurance dépendance, les étudiants en alternance sont également tenus de s'assurer pendant les périodes où ils ne sont pas rémunérés. Toutefois, les cotisations sont payées au même niveau que celles des étudiants soumis à l'obligation d'assurance. Les cotisations sont à la charge exclusive de l'étudiant. Si tu as droit à l'assurance familiale (auprès d'un parent, d'un conjoint ou d'un partenaire) , tu ne dois pas payer de cotisations d'assurance maladie et d'assurance dépendance.